histoiredefrance.info - Accueil

 

  

 


 Recherche [(#FORMULAIRE_RECHERCHE)]



=0}{par date}{inverse}{0,1}> Dernière mise à jour :
[(#DATE|nom_jour)] [(#DATE|affdate)]


histoire de france
histoire de france

 

 



"Cachez ce mort que je ne saurais voir !"

De Thou, jetant les yeux sur le cadavre palpitant de Cinq-Mars, son ami, et voyant le bourreau préparé à lui faire subir le même sort, se tourne vers l’assemblée, et dit :

« Je suis homme, je crains la mort, et le corps de mon ami étendu à mes pieds me trouble ; je demande, par aumône, de quoi me bander les yeux. Quelqu’un voudrait-il me donner un mouchoir ? »


Dans la même rubrique
  • Etre cuisinière au temps de M. Law
  • "Pour estimer les hommes, il ne faut être..."
  • Louis XV guérit les écrouelles
  • "Maintenon l’a"
  • Le Maréchal de Broglie avait épousé la fille d’un négociant...
  • Rivarol et les Coalisés
  • Quand un comte épouse une fille de marchand
  • La maréchale de Roquelaure n’a pas de souliers

  •  


    GRATUIT
    (si vous cliquez tout de suite !)


    "[(#TITRE|supprimer_numero)]"


      Vient de paraître

    [(#LOGO_ARTICLE|#URL_ARTICLE)]

    [(#TITRE|supprimer_numero)]

      Les derniers livres gratuits
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]

  •   Les dernières anecdotes
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]

  •   Les derniers articles
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]

  •   Les dernières biographies
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]
  •  

      

    [(#TITRE|supprimer_numero)]   

     [(#TITRE|supprimer_numero)] 

     Copyright © 2004 CPWT - Crédits photos : Archives CPWT - D.R. 

    Vous inscrire sur ce site

    L'espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

    Identifiants personnels

    Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.