histoiredefrance.info - Accueil

 

  

 


 Recherche [(#FORMULAIRE_RECHERCHE)]



=0}{par date}{inverse}{0,1}> Dernière mise à jour :
[(#DATE|nom_jour)] [(#DATE|affdate)]


histoire de france
histoire de france

 

 



L’archevêque et la princesse

M. de Guise, archevêque de Reims, et la princesse Anne de Gonzague se prirent pour époux.

Cette union n’était guère canonique ; aussi ne fut-elle pas reconnue.

La princesse dit un jour à un homme d’église, chanoine de l’église de Reims, qui les avait mariés dans la chapelle de l’hôtel de Nevers :

— N’est-il pas vrai que M. de Guise est mon mari ?

— Ma foi, madame, lui dit cet homme, vous fûtes aussi aise que s’il y eût eu mariage.


Dans la même rubrique
  • "A dater de ce jour, je n’entends plus d’autre langue que le français !"
  • Le vagabond et le juge
  • Rendez-lui son vers, et qu’il s’en aille !
  • "Dansez avec les laides, Monsieur !"
  • Hymne à la reine Constance
  • Les jérémiades de la duchesse de ***
  • M. La Barre était fort jaloux
  • Malherbe et le page de la reine

  •  


    GRATUIT
    (si vous cliquez tout de suite !)


    "[(#TITRE|supprimer_numero)]"


      Vient de paraître

    [(#LOGO_ARTICLE|#URL_ARTICLE)]

    [(#TITRE|supprimer_numero)]

      Les derniers livres gratuits
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]

  •   Les dernières anecdotes
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]

  •   Les derniers articles
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]

  •   Les dernières biographies
  • [(#TITRE|supprimer_numero)]
  •  

      

    [(#TITRE|supprimer_numero)]   

     [(#TITRE|supprimer_numero)] 

     Copyright © 2004 CPWT - Crédits photos : Archives CPWT - D.R. 

    Vous inscrire sur ce site

    L'espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

    Identifiants personnels

    Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.